L’interview : Léo Souchet, nouvelle recrue N1 au PL Granville Handball

 Bonjour Léo, tout d’abord bienvenue au PL Granville Handball ! Peux-tu te présenter ? 

Bonjour à tous, je m’appelle Léo Souchet, j’ai 20 ans et je suis actuellement gardien de but au Hennebont-Lochrist Handball. 

Peut-on en savoir plus sur ton parcours handball ? 

J’ai commencé le handball à Hennebont, à l’âge de 9 ans. J’ai ensuite déménagé à Saintes, j’ai donc effectué toutes mes catégories jeunes à l’US Saintes HB. En 2017, je suis revenu à Hennebont où j’ai effectué 2 ans en -18 Championnat de France, et une année en Prénationale. Et cette année j’ai eu l’honneur d’intégrer le groupe Nationale 2 du club. 

Est-ce qu’en parallèle de ton parcours dans le handball, tu as une activité ? Et comment arrives-tu à gérer ces deux aspects ? 

Oui, depuis le début de la saison, je suis également apprenti éducateur sportif au club. Ce qui me permet de gérer les 2 aspects sereinement. 

Pourrais-tu nous parler de ton meilleur souvenir handball ? 

Malgré la défaite d’un but … le 1er match de la saison contre Massy. C’était mon 1er match en Nationale 2. 

Peux-tu nous donner ton point fort, ainsi que ton point faible ? 

Mon point fort est ma détermination et mon envie de gagner ! 

Mon point faible : je suis un mauvais perdant … 

Pourquoi avoir choisi de rejoindre le projet N1 à Granville, qu’est ce qui t’as séduit ici ? 

Le fait d’évoluer en Nationale 1 est une opportunité qui me fera progresser sportivement et humainement. Le PL Granville est donc le projet idéal pour la saison prochaine. 

Tu évolueras sous les ordres de Jean-Baptiste Martin, as-tu échangé avec lui ? Quel sera ton rôle et que comptes-tu apporter au groupe ? 

Oui j’ai beaucoup échangé avec Jean Baptiste Martin, nous nous sommes d’ailleurs rencontrés le mardi 25 mai. Je ferai partie d’un trio de gardiens avec lesquelles je souhaite apprendre. Je souhaite apporter ma détermination et mon envie de gagner. 

Cela fait maintenant plus d’un an que l’épidémie a stoppé toute pratique du hand. La reprise en septembre n’aura été que de courte durée … Comment l’as-tu vécu ? Et comment as-tu réussi à garder la forme / motivation ? 

Comme tous sportifs, je pense que le fait de ne pas pouvoir pratiquer sa passion est une frustration, ma motivation de reprendre le hand a augmenté. Être apprenti éducateur sportif, m’a permis de maintenir une activité sportive régulière, ainsi que les entraînements de hand en extérieur. 

Un petit mot à passer aux joueurs, bénévoles et supporters du club ? 

J’ai vraiment hâte de tous vous rencontrer, avec espérons-le un maximum de victoires et un maximum de public ! 

Merci Léo, bonne préparation de saison à toi, et on espère à très vite sur le terrain de la Cité des Sports. 

ante. Curabitur facilisis consequat. mattis lectus velit, libero. efficitur. libero porta.